Rouen-USM

LES ESPOIRS PRENNENT L’ASCENDANT SUR ROUEN

A Bagatelle : Montauban bat Rouen par 32 à 24 (mi-temps : 20 à 3)

Pour Montauban : 5 E Bernadet (11), Lieures (19, 23, 42), Q.Olivier (45) ; 2 T Rey (11, 42), 1 P Rey (7)

Pour Rouen : 3  E Deville (32), pénalité (49), Obreja (59) ; 2 T Adam (32, 59), 1 P Adam (16)

Arbitre : M. Favier (Auvergne, Rhône, Alpes)

MONTAUBAN : Rey ; Lieures, Byl, L.Decavel, Dorthe ; (0) Chauderon, (m) Bernadet ; K.Ringuet, Clamens, Grimard (cap) ; Frambourg, Q.Olivier ; Gros, Marotel, Bué. Sont entrés en cours de match : Piès, Duprez, Blady, Séguy, A.Olivier, Modavi, S.Ringuet, Simonet.

Cartons jaunes : Frambourg (49), Marotel (56), Séguy (66)

ROUEN : Letellier ; Desante, Heitekava, Charton, Deydier ; (0) Adam (cap), (m) Le Cornec ; Deville, Obreja, Piéton ; Delacoudre, Cooper ; Nabiero, Batby, Mamfoumby. Sont entrés en cours de match : Traiter, Arnautu, Lemarchand, Mauclair, Guerret, Abbezzot, Gangneux, Petit.

Carton jaune : Mamfoumby (22)

Le match de ce dimanche après-midi, à Bagatelle, était très important pour l’équipe du président Xavier Aumont qui avec une victoire pouvait mettre deux équipes supplémentaires avec Rouen derrière elle et ainsi sortir de la zone incertaine assurant le maintien pour la saison prochaine. Rouen dernier au classement arrivé la veille à Montauban en train venait sans aucune pression particulière ne pouvant plus éviter la dernière place du classement final. Les Sapiacains vont entrer les premiers dans le match après plusieurs actions tranchantes où l’on vie le pilier Thomas Bué, Alexis Rey ouvre le score sur pénalité avant le départ dans l’axe d’Alexis Bernadet qui au bout de 40 mètres de course rectiligne marque le premier essai du match (10 à 0, 11e). Le deuxième essai naîtra d’un très bon travail sur l’aile droite qui voit Matthys Lieures se faufiler dans un trou de souris qui marque en coin. L’ancien toulousain sera aussi à la conclusion du troisième essai sur une belle passe au pied de l’ancien caussadais Alexis Rey. Un début de match sans faute ou presque, Rouen va réagir en force par ses avants pour envoyer le troisième ligne Deville derrière la ligne. Cela n’a pas permis aux locaux entraînés par Jérémy Allaire-Snela et Florian Durand d’arriver à la mi-temps avec le bonus offensif. 20 à 10, tout restait à faire. Pour ne se mettre dans le doute une chandelle d’Alexis Rey reprise à la barbe de la défense rouennaise par Louis Decavel qui navigue et envoie Matthys Lieures pour son triplé entre les poteaux. Le festival offensif avec en force le premier essai du sud-africain Quentin Olivier sous les couleurs montalbanaises. Une nouvelle fois comme en première mi-temps Rouen réagit et franchit la ligne, l’arbitre donne un essai de pénalité et un carton jaune pour Antoine Frambourg. La puissance des avants normands qui sur un groupé-pénétrant amène le carte jaune de David Marotel. L’USM se retrouve à treize et encaisse un nouvel essai en force pour les visiteurs qui remontent (32 à 24, 59e). Montauban qui va souffrir lors vingt dernières minutes face à la puissance des avants visiteurs. Le mérite des joueurs managés par Michel Ambal aura été de ne pas craquer et de garder la victoire qui était très importante pour les jeunes tarn-et-garonnais qui sortent de la zone dangereuse.

Rémi-Constant Belrepayre

 

Voir tous les articles du groupement :