Rouen-USM

LES ESPOIRS RAMENENT LE BONUS OFFENSIF DE ROUEN

A Rouen : Montauban bat Rouen par 32 à 14 (mi-temps : 12 à 7)

Pour Montauban : 5 E Dorthe (7, 67), Bernadet (14, 56), Bué (61) ; 2 T Piquemal (14, 56), 1 D Soenen (78)

Pour Rouen : 2 E pénalité (34), Batby (85) ; 1 T Viot (85)

Arbitre : M. Gauzins (Ile-de-France)

MONTAUBAN : Rey ; Lieures, Byl, Chauderon, Dorthe ; (0) Piquemal (cap), (m) Bernadet ; K.Ringuet, Clamens, Grimard ; Frambourg, Q.Olivier ; Duprez, Schlienger, Bué. Sont entrés en cours de match : Marotel, Gros, Heradi, Pujo, Tokotuu, Piès, A.Olivier, Soenen.

Cartons jaunes : Bué (28), Duprez (36)

ROUEN : Viot ; Buy, Heitekava, Charton, Deydier ; (0) Adam, (m) Guerret ; Deville, Lauvray-Prugnaud (cap), Delacoudre ; Lemarchand, Pieton ; Nabiero, Traiter, Pillet. Sont entrés en cours de match : Batby, Mamfounby, Obreja, Mauclair, Desante, Cioltan, Letellier, Arnautu.

 

Dans ce match en retard de la cinquième journée de championnat, les montalbanais, en pleine zone de confinement et à huis clos, vont bien entrer dans la rencontre en marquant un premier essai dans les toutes premières minutes par son ailier Enzo Dorthe et rapidement un second en coin par le demi de mêlée Bernadet. Les coéquipiers de Piquemal menait par 12 à 0. La deuxième partie de la première mi-temps sera bien plus compliquée. Les avants rouennais prennent l’ascendant en mêlée. Ils seront recompensés par un essai de pénalité et dans les denières minutes du premier acte, ils approcheront dangereusement la ligne d’en-but visiteuse sans toutefois parvenir à la franchir. Cela permit aux joueurs entraînés par Jérémy Allaire-Snela et Florian Durand de virer en tête à la pause (12 à 7). Mais la messe était loin d’être dite, avant la deuxième mi-temps. La preuve que rien n’était joué et que les joueurs managés sont revenus sur le terrain plein d’énergie. Finalement en deuxième mi-temps, il n’y eut pratiquement qu’une équipe sur le terrain. Les Sapiacains dominent territorialement. Cela leur permit d’inscrire trois nouveaux essais par le demi de mêlée Bernadet sur un deuxième contre pour un deuxième essai personnel de la nouvelle recrue sapiacaine, en force avec le pilier Bué et Enzo Dorthe sur  un débordement côté droit dont il a le secret. Les protégés de Jean-Luc Leroy et Jean-Louis Gorli ce qui fera que le dernier essai dans les arrêts de jeu sera sans conséquences. Montauban s’impose avec le bonus offensif. Avec cette victoire, les Espoirs de l’USM compte cinq points d’avance sur le premier relégable qu’est Massy et n’ont plus qu’un point de retard sur Soyaux-Angoulême.

Rémi-Constant Belrepayre / Photos CAZOBON Pierre

Voir tous les articles du groupement :